Aurélia : un monde qui va de soi Le problème d’acausalité dans les visions
Aurélia : un monde qui va de soi Le problème d’acausalité dans les visions

Mohsen ASSIBPOUR

Articles de presse, Manuscrit accepté, Disponible en ligne (sur le site) dès 16 February 2022

http://dx.doi.org/10.22034/rllfut.2022.46759.1340

Résumé
  Aurélia ou le rêve et la vie (1855) de Gérard de Nerval est sous l'enseigne d'un mécanisme intelligent. Celui-ci s'incarne à la fois dans la démarche ... 
La bêtise langagière dans Du côté de chez Swann
La bêtise langagière dans Du côté de chez Swann

Allahshokr Assadollahi; Mina Darabi Amin

Volume 8, l’édition 14 , Décembre 2014, , page 71-86

Résumé
  Le narrateur proustien – comme d’ailleurs l’auteur lui-même – est élevé dans un milieu familial et social où l’intelligence ... 
L’impact des éléments linguistiques et paralinguistiques en interprétation de conférence
L’impact des éléments linguistiques et paralinguistiques en interprétation de conférence

Zahra Fallah Shahroudi; Fatemeh Tehrani

Volume 8, l’édition 13 , Septembre 2014, , page 41-65

Résumé
  A l’heure de la mondialisation dans quelles langues faut-il communiquer? C’est une question centrale. Étant donné que les langues ne sont pas interchangeables, ...