Type de document : Research Paper

Auteurs

1 Doctorante en didactique, Département de langue et Littérature Françaises, Université de Tarbiat Modarres,

2 Maître de Conférences,Département de Langue Française, Université de Tarbiat Modarres.

3 Maître de Conférences, Département de Langue Française, Université de Tarbiat Modarres.

4 Professeure, Département de Langue Française, Université de Tarbiat Modarres.

Résumé

On admet bien qu’une des nouvelles conceptions dans le domaine de l’enseignement des langues, est le fait que l’enseignement centré sur l’enseignant a été remplacé par l’enseignement centré sur l’apprenant. Le déplacement d’une pédagogie par objectifs à une pédagogie active, centrée sur l’apprenant, entraîne une modification du rôle de l’enseignant. L’enseignant n’est plus celui qui se contente de transmettre les savoirs aux apprenants. Dans les méthodes actives, l’enseignant doit faciliter l’engagement des élèves. Il doit leur proposer de suivre une démarche active d’apprentissage à l’égard d’une situation complexe. Mais, la pédagogie par objectif n’a-t-elle pas toujours privilégiée par les enseignants du FLE ?
L’objectif principal de cet article est de connaître le modèle d’enseignement le plus fréquent entre les deux modèles explicite et par découverte chez les enseignants du FLE en Iran. Cette recherche consiste en une comparaison des deux modèles basés sur les théories différentes, l’une centrée sur l’enseignant et l’autre centrée sur l’apprenant. Tout d’abord, nous allons comparer les deux modèles d’enseignement, puis nous aurons recours à un questionnaire portant sur 35 enquêtés qui ont de 2 à 17 ans d’expérience dans le domaine de l’enseignement du FLE en Iran. Les résultats de cette enquête montrent que les enseignants du FLE, suivent pratiquement la démarche explicite dans leur enseignement. Plus qu’ils ne le prétendent, ils prennent cette démarche comme modèle d’enseignement.

Mots clés

Amedro, Daniel. Apports de la recherche à la qualité de l’enseignement (Vols. 1-1). Paris : Publibook, 2009.
Astolfi, Jean-Pierre. L’école pour apprendre. 3ème édition. Paris : ESF, 1994.
Astolfi, Jean-Pierre ; Darot, Eliane ; Ginsburger-Vogel, Yvette et Toussaint, Jaques. Mots-clés de la didactique des sciences. Repères, définitions, bibliographies. 2ème édition. Bruxelles : Éditions De Boeck, 2008.
Atmani, Nora et Stainier, Nadine. « ABC : Du Problem-Based Learning (PBL) ou apprentissage par problèmes (APP) ». Chaire de pédagogie et didactique de l’École polytechnique fédérale de Lausanne, 2000, app.cegep-ste-foy.qc.ca/fileadmin/user_upload/APP/pdf/ABC__Lausanne.pdf
Bachtold, Manuel. Les fondements constructivistes de l’enseignement des sciences basé sur l’investigation. Tréma, 2012.
Becker, Wesley C. et Carnine, Douglas W. Direct Instruction: A behavior theory model for comprehensive educational intervention with the disadvantaged. Behavior Modification: Contributions to Education, 1981.
Bianco, Maryse. Comment l’école amplifie les inégalités sociales et migratoires ?, Paris : CNESCO, 2015.
Cuq, Jean-Pierre et Gruca, Isabelle, Cours de didactique du français langue étrangère et seconde. Grenoble : Presse universitaire de Grenoble, 2005.
Duffy, Gerald ; Roehler, Laura R. et Herrmann, Beth Ann. « Modeling mental processes helps poor readers become strategic readers ». The Reading Teacher, vol. 41, 1988, pp. 762-767.
Downing, John et Fijalkow, Jacques. Lire et raisonner. Toulouse : Privat, 1984.
Endrizzi, Laure. « Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d’excellence pédagogique ». Dossier d’actualité veille et analyses, n. 64, École Normale Supérieure (IFE), Lyon, septembre 2011, ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/64-septembre-2011.pdf
Engelmann, Siegfried. Direct Insrtruction. New Jersey : Educational Technology Publications, 1980.
Ernest, Paul. The one and the many. Hillsdale : Erlbaum, 1995, pp. 459-486.
Favre, Daniel. Cessons de démotiver les élèves. Paris : Dunod, 2015.
Galisson, Robert et Coste, Daniel. Dictionnaire de didactique des langues. Paris : Hachette, 1976.
Gauthier, Clermont ; Bissonnette, Steve et Richad, Mario. L’enseignement explicite, Enseigner. Sous la direction de Vincent Dupriez et Gaëtane Chapelle. Paris : PUF, 2007.
Gauthier, Clermont ; Bissonnette, Steve et Richad, Mario. Enseignement explicite et réussite des élèves : la gestion des apprentissages (Vols. 1-1). Saint Laurent (Québec) : ERPI, DL, 2013.
Girard, Denis. Enseigner les langues : méthodes et pratiques. Bordas : Paris, 1995.
Hattie, John et Yates, Gregory. Visible learning and the science of how we learn, New York : Routledge, 2014.
Hattie, John. Visible Learning: a synthesis of over 800 meta-analyses relating to achievement. New York : Routledge, 2009.
O'Donnell, A. M. Constructivism. In K. R. Harris, S. Graham, T. Urdan, C. B. McCormick, G. M. Sinatra, & J. Sweller (Eds.), APA educational psychology handbook, 1. Theories, constructs, and critical issues,American Psychological Association, pp. 61-84.
[1] Piaget, Jean. L’équilibration des structures cognitives - problème central du développement. Paris : PUF, 1975.
[2] Langevin, Louise et Villeneuve, Louise, « Introduction. » L’encadrement des étudiants. Un défi du XXIe siècle, dirigé par Louise Langevin et Louise Villeneuve, Les Éditions Logiques, 1997, pp. 17-26
[3] Puren, Christian. Histoire des méthodologies de l'enseignement des langues. Paris : Nathan-CLE international, 1988.
[4] Poteaux, Nicole. « Les langues étrangères pour tous à l’université : regard sur une expérience (1991-2013) ». Les dossiers des sciences de l’éducation, vol. 32, 2014, dse.revues.org, http://dse.revues.org/644.
[5] King, Alison. « From Sage on the Stage to Guide on the Side ». College Teaching, 41, Issue 1, 1993, pp. 30-35.
[6] Kerzil, Jennifer. Constructivism « Constructivisme », in Boutinet Jean-Pierre (dir.) L'ABC de la VAE, Erès, Paris, 2009, pp. 112-113.
[7] Richard, Mario et Bissonnette, Steve. Comment construire des compétences en classe ?, Des outils pour la réforme, Montréal: Chenelière/McGraw-Hilll, 2001.
[8] Rosenshine, Barak. Synthesis of research on explicit teaching, Educational Leadership. 1986.
[9]Rosenshine, Barak. Vers un enseignement efficace des matières structurées. Un modèle d'action inspiré par le bilan des recherches processus-produit, L'art et la science de l'enseignement. Liège : Labor, 1986, pp. 81-96.
[10] Tano, Marcelo. « L’apprentissage par problèmes : une méthode active d’enseignement des langues étrangères pour spécialistes d’autres disciplines ». Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité [En ligne], 35, n. spécial 1 | 2016, mis en ligne le 30 octobre 2016, consulté le 27 septembre 2018. URL :
[11] Vigner, Gérard. La grammaire en FLE. Paris : Hachette, 2004.