Type de document : Research Paper

Auteurs

1 Professeur de Littérature Française et Comparée, Département de Langue et Littérature Françaises, Université de Tabriz

2 Maître de conférences, Département de Langue et Littérature françaises, Université de Tabriz

3 Doctorante en Langue et Littérature Françcaises. Département de Langue et Littérature Françaises, Université de Tabriz

10.22034/rllfut.2021.43629.1309

Résumé

L’escalier, susceptible d’être porteur du sens est un lieu favori parmi certains auteurs, qui mérite un regard à part et particulier. Étant frappés par l’abondance du mot « Escalier » dans La Maison rose de Pierre Bergounioux, nous avons été amenés à vérifier cette fréquence dans les autres récits de Pierre Bergounioux. Ainsi avons-nous fait une lecture attentive des récits de Pierre Bergounioux depuis 1984 jusqu’à 1996 pour y déceler la trace de l’ « escalier ».
Par la suite, nous avons choisi à part La Maison rose, les autres récits intitulés Catherine, Ce Pas et le suivant, La Bête faramineuse, Miette et La Mort de Brune dans lesquels « l’escalier », à première vue, comme un élément banal, nous semble-t-il, offre un sens significatif et joue un rôle définitif.
Ainsi, par une démarche totalisante et synthétique, nous avons analysé tous les cas où le terme « Escalier » est apparu dans lesdits récits et puis nous avons classifié les résultats trouvés selon la fonctionnalité que l’escalier s’attribue dans chaque circonstance. Par conséquent nous avons réussi à reconnaître neuf fonctions pour les escaliers de Pierre Bergounioux : l’escalier de contact, de peur, d’obstacle, de suicide, de sensation, de découverte, de classe, d’honneur et enfin l’escalier de bonheur.
Après cela, notre attention a été attirée sur la dualité oppositionnelle cachée au sein de chaque fonction trouvée. Donc en nous appuyant sur la méthode bachelardienne, nous nous sommes efforcés de percer dans l’imaginaire de l’écrivain et de dégager les dialectiques contradictoires nées de chaque fonction. Et les classifier sous l’axe horizontal ou vertical. 

Mots clés