Type de document : Research Paper

Auteurs

1 Doctorante en Littérature Française, Université Azad Islamique, Branche des Sciences et Recherches

2 Maître de Conférences, Département du français, Faculté des sciences humaines, Branche ouest de Téhéran, Université Azad islamiques, Téhéran

Résumé

Le romancier français contemporain, Patrick Modiano nous présente à travers ses œuvres romanesques et entre autres, La Ronde de Nuit et Dora Bruder, une âme hantée par les éléments du passé et un goût penché vers l’imagination. Celle-ci a le plus grand pouvoir sur l’auteur mais la part autobiographique est tout de même indéniable, entièrement métamorphosée par l’imagination. Modiano mélange la vérité et la fiction en une structure variable où domine, de surcroît, l’invention, les perceptions et les fantasmes.
L’œuvre modianesque est fondée dans une large mesure, sur un seul principe : la mythomanie. La mythomanie est une forme de déséquilibre psychique caractérisée par des propos mensongers auxquels l'auteur croit lui-même. Le sujet élabore des évènements et des actes qui n'ont jamais eu lieu. En fait, la mythomanie s'avère être un type de mensonge pathologique dans lequel le sujet croit à la réalité de sa production créative imaginaire et agit partiellement ou complètement en fonction d'elle. Quel que soit le roman, l’auteur la met en avant de façon récurrente. Dans cette recherche, nous allons tenter de comprendre l’obsession de Modiano pour ce qui touche à cette figure de mythomanie. Pour ce faire, en étudiant les thèmes « histoire », « espace » et « temps » dans les deux romans susmentionnés, nous essayerons de comprendre la part de la fiction et surtout de la mythomanie dans le monde littéraire de Modiano.

Mots clés

Sujets principaux

[1] Adert, Laurent et Eigenmann, Eric, History in Literature. Geneva: Librairie Droz S.A, 2000.
[2] Blanckeman, Bruno. Patrick Modiano: Occupation en abyme de la fiction, in the collection "Occupied Memories". Paris: Presses Sorbonne Nouvelle, 2013.
[3] Butaud, Nadia. Patrick Modiano. Paris: Bry-sur-marne, Textuel, 2008.
[4] Cima, Denise. Study on La Ronde de Nuit. Paris: Ellipses, 2000.
[5] Cohn, Dorrit. The Distinction of Fiction : Baltimore, Johns Hopkins UP, 1999.
[6] Demirhisar, DenizGünce. Collective memory, subjectivities and engagement. Belgium : Presses Universitaires de Louvain, 2013.
[7] Dupré, Ernest. Pathologie de l’imagination et de l’émotivité. Paris : Payot, coll. Bibliothèque Scientifique, 1925.
[8] Foucault, Michel. Des espaces autres, Dits et écrits [vol. 3] Paris : Gallimard, Quarto, 1985.
[9] Freud, Sigmund. Le roman familial des névrosés, traduit par J. Laplanche, Paris : Puf, 1973.
[10] Garcin, Gérôme. « Entretien avec Patrick Modiano : Paris ma ville intérieur ». Le Nouvel Observateur, 2007/09/27.
[11] Guyot-Bender, Martine. Poétique de l’ambiguïté chez Patrick Modiano. Paris/Caen : Minard (Archives des lettres modernes), 1999.
[12] Heydari Beni, Ehsan. « L’étude postmoderne de la quête d’identité chez Patrick Modiano ». Revue des Etudes de la Langue Française, 2019, v. 11, Issue 2,  n. de Série 21, pp. 83-94.
[13] Kianidust, Mohammad. « Les enjeux mythologiques à travers Accident nocturne de Patrick Modiano ». Plume, Revue Semestrielle de l’Association Iranienne de Langue et Littérature Française, automne-Hiver 2018-2019, treizième année, n. 28, pp. 103-126.
[14] Les Nouvelles littéraires, Entretien avec J. Montalbet, le 13 juin 1968.
[15] Magazine littéraire, interview avec Patrick Modiano, Novembre 1969.
[16] Modiano, Patrick. Dora Bruder. Paris: Gallimard, 1997.
[17] Modiano, Patrick. La Ronde de nuit. Paris : Gallimard, 1969.
[18] Sadat Hashemi, Elaheh. « Du Roman-Histoire à L’enquête Micro-Historique (Etude Sélective de l’œuvre de Patrick Modiano ». Revue de Recherche en Langue et Littérature Françaises, Printemps-Eté 2018, v. 12, n. 21, pp. 151-169.
[19] Sutter, Jean. M, Le mensonge chez l’enfant. Paris: Puf, 1956.
[20] Westphal, Bertrand. « Pandore et les Danaïdes : histoire et temps chez Patrick Modiano ». Francofonia (Firenze), 1994, n. 26, pp. 103-112.