Type de document : Research Paper

Auteurs

1 Master en langue et littérature Françaises, Département de Langue et Littérature Françaises, Université Ferdowsi de Mashhad

2 Maître-assistante, Département de Langue et Littérature Françaises, Université Ferdowsi de Mashhad

Résumé

Éric-Emmanuel Schmitt et Nasser Ghalamkari, deux écrivains contemporains revisitent les problématiques de leurs époques par une réflexion sur la figure de l’immigré, qui est capturé entre deux cultures et deux pays, victime des forces qui le dépassent et soumis à un voyage plein d’épreuves comme celui d’Ulysse. L’itinéraire du voyage forcé des personnages de Schmitt et de Ghalamkari décrit l’histoire de l’errance en vue d’atteindre la terre promise. Le décryptage des récits de voyage de l’immigré dans ces deux romans montre les étapes de déracinement socioculturel chez les deux héros qui s’engagent dans la voie des voyages initiatiques, comme expressions symboliques de leurs transformations. Comment les personnages surmontent-ils l’épreuve de cette quête identitaire au cours de ce voyage ? Les deux œuvres deviennent un vaste territoire à explorer à travers l’itinéraire du voyage des deux héros du Moyen-Orient, en proie à l’absence d’identité, qui commencent un voyage à la recherche du bonheur. Cette recherche nous permet d’analyser comment ce voyage bouleverse les repères du migrant et favorise la perte d’identité chez l’un des protagonistes ou l’émergence d’une identité chez l’autre. En étudiant les étapes de leur voyage, d’après la théorie de Campbell, critique jungien, nous essaierons de montrer le processus d’individuation au cours de ce voyage pour les héros de Schmitt et de Ghalamkari.

Mots clés

Sujets principaux

[1] Abbassi, Ali et Dehghani, Mahdi. « Étude du roman d’Olivier Adam, Les Lisières, au travers de la théorie de Pierre Bourdieu relative à l’espace social, la domination et la distinction ». Revue des Etudes de la Langue Française, 2019, v. 11, n. 2, pp. 27-44.
[2] Cauville, Joëlle. « Réécriture de la figure mythique d’Ulysse dans Ulysse from Bagdad Éric-Emmanuel Schmitt », Tangence, 2013, 101, pp. 11-21.
[3] Campbell, Joseph, Traduction d’américain par Crès, Henri. Le héros aux mille et un visages. Paris : Robert Laffont, rééd. 2010, Oxus, 1977.
[4] François, Kévin. « Le Roi Au Masque D’or de Marcel Schwob à la lumière de la théorie du Monomythe de Joseph Campbell ». Acta Philologica, Université de Warzsawski, 2017, 51, pp. 115-125.
[5] Ghalamkari, Nasser. Rencontre A Kuala Lumpur. Téhéran : Cheshmeh, 2018.
[6] Khajavi, Behnaz et Dadvar, Elmira. « Le passage de la Méditerranée : la migration et la nouvelle culture dans Partir de Tahar Ben Jelloun ». Plume (Revue semestrielle de l’Association Iranienne de Langue et Littérature Françaises AILLF), 2016, v. 12, n. 23, pp. 7-25.
[7] Lappin, Linda. « L’utilisation du mythe : la Catabase comme outil ». 1ère conférence pédagogique internationale de l’EACWP, Paris : 2012, pp. 224-233.
[8] Marion, Gabriela. « Dualité affective et quête ontologique dans Un cœur sous la centre d’Éric-Emmanuel Schmitt ». Recherches en Langue et Littérature Françaises, 2020, v. 14, n. 25, pp. 82-94.
[9] Marques, Isabelle Simões. « Ulysse from Bagdad d’Éric-Emmanuel schmitt ou l’épopée d’un clandestin ». Faculdade de Letras da Universidade do Porto, 2014, pp. 39-48.
[10] Propp, Vladimir. Les racines historiques du conte merveilleux. Leningrad : Gallimard, 1946.
[11] Rezvantalab, Zeinab et Haji Babaie, Zahra. « Migration, le bonheur ou un espoir idéalisé ? Dans « Ulysse from Bagdad d’Eric Emmanuel Schmitt ». Francisola, 2018, v. 3, n. 2, pp. 185-195.
[12] Schmitt, Eric-Emanuel. Ulysse from Bagdad. Paris : Albin Michel, 2008.
[13] Vogler, Christopher. Le guide du scénariste. Paris : Dixit, 2013.